Démarches déménagement auprès de la CAF

déménagement

Afin de ne pas être privé des prestations auxquelles vous prétendez, il est important que vous informiez la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de votre déménagement. Celui-ci fait partie des changements de situation que vous devez absolument déclarer à la CAF.

Déclarer le déménagement

La déclaration de changement de situation peut être effectuée en ligne en allant dans l’espace “Mon compte” sur le site de CAF. Il vous suffit de déclarer que votre adresse à changé. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec cette possibilité, vous pouvez envoyer une lettre à la CAF en indiquant vos: nom, prénom, nouvelle adresse, adresse mél et numéro de téléphone. N’oubliez pas non plus votre numéro d’allocataire et la nature du changement de situation ainsi que sa date précise. Signez la lettre et envoyez-là. La déclaration de déménagement peut avoir des conséquences sur le montant des allocations et vous devez attendre généralement quelques mois avant de bénéficier de nouveau de ces dernières, notamment après que la CAF ait recalculé le montant qui vous sera dorénavant dû.

Demander à bénéficier de la prime de déménagement

Lorsque vous êtes bien installé dans votre nouvel appartement, réunissez tous les dossiers pour effectuer une demande de prime de déménagement à la CAF. Tous les bénéficiaires d’allocations venant de la CAF peuvent faire une demande de prime de déménagement s’ils sont issus d’une famille nombreuse. Ce qui signifie avoir plus de 3 enfants à charge. La demande est à faire parvenir à la CAF dans les 6 mois après l’emménagement dans le nouveau logement. Le montant de la somme qui peut vous être versé équivaut au montant des frais que vous avez déboursé pour le déménagement: déménageur, transport, main d’œuvre et ainsi de suite.

Effectuer une demande d’aide au logement

Dans le cas où vous payez un loyer trop onéreux ou que vous avez effectué un prêt pour votre nouveau logement, la CAF peut vous octroyer une aide au logement. Il existe plusieurs types d’aides au logement, comme l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement social (ALS) et l’allocation de logement familiale (ALF). L’aide personnalisée au logement est octroyée à une personne qui a emménagé dans un logement qui est concerné par une convention entre l’État et le propriétaire, que celui-ci soit neuf ou ancien. L’allocation de logement familiale quant à elle est ouverte à toutes les personnes non éligibles à l’APL et l’ALS à tous ceux qui ne peuvent pas bénéficier des deux premières aides.

———————————-
Pour en savoir plus clique ici