Un déménagement : Une source de frais et d’économies d’impôts

économies d'impôts

Publié le : 06 mai 20163 mins de lecture

Certes, déménager engendre d’importants frais, mais vous pouvez aussi faire des économies d’impôts grâce à toutes ces dépenses que vous avez effectuées durant votre déménagement. Comment faire? Lisez les explications dans les lignes qui suivent.

Déduire les frais du déménagement du salaire

Lorsque votre déménagement est la conséquence d’une mutation professionnelle ou d’un changement d’implantation de votre entreprise, vous êtes autorisé à déduire de vos salaires, tous les frais relatifs à votre départ de votre ancienne maison. Ce qui a une conséquence importante sur les impôts sur le revenu, car le montant des revenus imposables va donc être réduit. Attention tout de même de bien conserver tous vos justificatifs, comme la facture du déménageur. En outre, vous ne pouvez pas déduire de vos salaires les frais d’installation dans votre nouvelle habitation.

Le maintien du crédit d’impôt

Lorsque vous déménagez à la suite d’une mutation professionnelle, vous pouvez continuer à bénéficier du crédit d’impôt qui vous a été accordé au titre des 5 premières annuités de remboursement d’un prêt que vous avez contracté pour acquérir votre précédente maison, laquelle vous servait de résidence principale. Cette maison ne doit pas être mise en location lors de votre départ et vous ne devez pas non plus acheter une nouvelle propriété dans votre lieu d’affectation.

Qu’en est-il des étudiants ?

Les étudiants à plein temps à l’Université, au collège ou bien dans un établissement post-secondaire peuvent aussi prétendre à la déduction des frais de déménagement sur leurs bourses d’études, lesquelles sont imposables. Pareillement pour les subventions de recherche. Bine évidemment, le fisc est plus strict envers eux concernant les justificatifs des frais engagés, car beaucoup veulent profiter de cet avantage pour abuser de la défiscalisation. Les frais de déplacement qui peuvent être déduits des bourses et des subventions concernent notamment: les repas, les logements, les véhicules, les logements temporaires (moins de 15 jours), les frais d’entreposage des meubles et leur transport, Les frais de résiliation du contrat de location, les frais relatifs à la vente de l’ancienne maison (notaire, agent immobilier, publicité), les frais relatifs au maintien de l’ancienne maison, les frais d’acquisition de la nouvelle résidence et les coûts de révision des documents juridiques (mandats, testaments, etc). Les frais devront être déduits des revenus de l’année en cours, mais lorsque la totalité de ces revenus ne les couvrent pas, il est possible de déduire sur les revenus de l’année suivante.

——————————————-
Pour en savoir plus cliquez ici

Plan du site